jeudi 10 avril 2008

Paddy sous la pluie de Kyoto

Bonjour ! Konnitchi oua !

Je vous écris d'un restaurant ou on a accès a Internet.
Nous sommes a Kyoto depuis hier. La ville est très différente de Tokyo, avec beaucoup de vieilles rues et de petites maisons, et bien sur un grand nombre de temples... et énormément de touristes ! On croise beaucoup moins d'hommes d'affaires en costume que dans la capitale, et beaucoup plus de femmes (et meme parfois hommes) en habit traditionnel, avec kimono et geita (sorte de tongs en bois). Paddy a vu ce matin deux jeunes et jolies geiko (nom pour désigner les geishas a Kyoto), mais n'a pas osé poser devant elles.
Nous sommes bien installés dans la petite maison que nous avons louée pour six jours, au coeur du quartier ancien de Gion. C'est sympa d'avoir sa cuisine et sa salle de bain, meme si ce n'est pas évident de se faire a manger car il n'y a pas trop de supermarchés dans le quartier et c'est meme plus économique de manger au restaurant.
Hélas, aujourd'hui il a plu toute la journée... on espère que le temps sera meilleur demain et les jours a venir ! Les cerisiers sont deja en train de perdre leurs pétales et le sol dans les jardins est recouvert d'un tapis rose clair. On aurait aimé que la floraison dure plus longtemps... mais l'éphémere est la loi des sakura !
Nous avons du mal a trouver des téléphones qui marchent a l'international, et quand on en trouve la carte qu'on a achetée ne fonctionne pas ! Ne vous inquiétez donc pas si vous ne recevez pas de coup de fil !
Bon, mes kushikatsu (sorte de brochettes trempées dans la fritures) sont prêtes !
A bientot !

2 commentaires:

Paddy-wan a dit…

Ah vous êtes à Gion ! Comme c'est marrant, c'était là-bas que j'avais passé la majeure partie de mon séjour il y a quelques années, mais c'était au moi de juillet, sous une grande chaleur estivale et avec le bruit des cigales.
Il y avait d'ailleurs la fête de Gion Matsuri à ce moment.
J'avantage c'est qu'on peut faire plein de déplacements facilement (jusqu'à Kobe pour son grand centre commercial, Nara pour les temples et animaux en liberté, Fushimi Inari pour son atmosphère très spirituelle et intemporelle ou bien sûr Kyoto notamment pour les "châteaux" médiévaux... rien à voir avec les nôtres, c'étaient ceux des shoguns et des empereurs... leurs noms se finissent par "-jo", comme nijo-jo).
Pour les Geta, une japonaise en habit traditionnel nous disait que ces "tongs en bois" sont vraiment très inconfortables... un vrai supplice pour la marche (la course, n'en parlons même pas ;-)

Si possible, pensez à ramener de beaux éventails et confiseries à base de pâte de haricots et autres !
Bonne continuation...

Paddy a dit…

Coucou Paddy-wan !

Le temps a passé trop vite à Kyoto. Nous avons visité Nara et j'ai pu caresser la tête des biches et avoir le vertige au pied du grand Bouddha. Par contre, nous n'avons pu voir ni Kobe, ni Fushimi, ni non plus pu admirer un Matsuri. Mais on ne peut pas tout faire, même en trois semaines de voyage !
On n'a pas ramené d'éventails. Mais tu peux compter sur Maître Moun pour n'avoir pas oublié les gâteaux aux haricots rouges !

A bientôt !