lundi 21 avril 2008

Paddy chez les moines

Ecrit le 15 avril

Konichiwa !

Je vous écris depuis le temple bouddhiste de Koyasan où nous allons passer deux nuits. Les moines offrent un accès libre à Internet, mais ils ont activé la fonction "anti-cookies" qui fait que je ne peux pas me connecter au blog (très au point avec les nouvelles technologies ces moines !). Je posterai ce message sur le site des que je pourrai me connecter d'un autre ordinateur.

Nous sommes arrivés en début d'après-midi au mont Koya. C'est seulement à un peu plus d'une centaine de kilomètres de Kyoto, mais nous avons du prendre pour y arriver un bus, trois trains, un funiculaire et encore un autre bus ! Mais la route vers Koyasan était déjà en elle-même une attraction : la petite ville se trouve à 900 mètres d'altitude, dans un paysage boisé et à cette hauteur les cerisiers ont à peine commencé à fleurir. Koyasan est une ville connue pour être le berceau de l'école bouddhiste Shogun, très populaire au Japon, et rassemble plus de 100 temples.

Les moines de notre temple nous ont accueillis avec efficacité (on voit qu'ils ont l'habitude des touristes, particulièrement étrangers, l'adresse du temple étant dans le guide Lonely Planet). Ils nous ont montré notre chambre et nous ont donné les habitudes de la maison : dîner à 17h30, couvre-feu à 22 h, cérémonie religieuse à 6h30 le lendemain, suivi du petit-déjeuner. Il est 19h30 et nous avons déjà mangé depuis longtemps... nous allons bientôt nous coucher !
Notre chambre est très belle, donnant sur un beau jardin japonais. C'est une des plus belles chambres que nous avons eue jusqu'à présent. Le repas, bien qu'entièrement végétarien (sans viande, mais aussi sans poisson ni oignon ou ail) était très bon, avec du tofu aromatisé, cuisiné de plusieurs façons différentes.
Demain, nous allons essayer de faire une petite randonnée et de visiter quelques temples.

A bientôt !

***

Écrit le 16 avril

Deuxième jour au temple.
Ce matin, à 6h30 précises, un moine est venu nous tirer du lit (pardon, du futon !) pour assister à la prière. Nous avons donc vu quelques moines (très peu, car beaucoup devaient être en train de nous préparer le petit-déjeuner !) réciter des mantra, taper dans un gong et faire fumer de l'encens. C'était très étrange... dommage que la signification de tous ces gestes nous ait échappé, faute d'explication.

video
Cette vidéo ne représente qu'une toute partie de la cérémonie qui a duré une heure. Il y a eu également d'autres gestes et rituels.

Après un petit déjeuner à la japonaise (mais maintenant ça va, on a l'habitude de manger du riz et de la soupe miso le matin !), nous avons longuement marché dans Koyasan : un peu vers les temples et le grand sanctuaire abritant plus de 200 000 tombes, mais aussi un peu dans la montagne, sur des chemins de randonnée. Mais lire une carte tout en japonais n'est pas forcément évident (surtout que toutes les cartes ne sont pas orientées de la même façon). Heureusement, grâce au grand sens de l'orientation de Maitre Moun, nous ne nous sommes pas perdus !
Il est 19h30 et nous avons dîné et nous avons pris un bon bain chaud dans la salle de bain collective (Maître Moun s'est baigné avec un moine et il l'a vu laver pendant plus de 10 min son crâne... complètement chauve !). On va refaire les sacs pour une des dernières fois : demain, cap vers le sud pour Hiroshima !

A bientôt !

Aucun commentaire: